C’est quoi l’idée de faire bouillir la viande

C’est le long weekend de la St-Jean au Québec qui vient de débuter. Pour la grande majorité d’entrevous, vous êtes en congé aujourd’hui. Pour d’autres comme moi, c’est lundi prochain. Aujourd’hui c’est une autre journée de flotte à l’extérieur, donc quoi de mieux qu’une autre réflexion de mon cru.

Celle-ci porte sur l’idée ou la croyance populaire qu’il est préférable de faire bouillir sa viande (disons des côtes levées) avant de passer à la cuisson sur le BBQ. Avouons-le, nous connaissons tous quelqu’un qui y croit dur comme fer et qui le fait toujours. On a beau leur expliquer pourquoi qu’il serait bien mieux de ne pas faire bouillir le tout, mais ils arrivent avec des arguments qu’ils ont entendus quelque part de quelqu’un qui connait une personne qui est spécialiste qui a dit ceci et cela. Oui oui, on connait tous cette personne.

Débutons par « pourquoi faire bouillir sa viande ». Le concept général accepté par la communauté est qu’il y a quelques avantages comme : l’attendrissement de la viande (les fibres sont brisées par la température de l’eau), il y a moins de gras, donc meilleurs pour la santé, et finalement une cuisson beaucoup moins longue sur le BBQ ou au four. Il y a peut-être d’autres « avantages » très discutables, mais je n’ai pas eu la chance de les trouver sur l’internet. Il y a aussi les spécialistes en nutrition qui conseillent fortement lors de certaines diètes sévères de faire bouillir leurs poitrines de poulet avant de les manger.

Mais avez-vous remarqué que tous ceux qui font bouillir leurs viandes y ajoutent une tonne de sauce et d’épices pour avoir un goût avant de les servir ? Je crois que de façon inconsciente  ils savent très bien qu’il n’y aura presque aucun goût s’ils ne le font pas.

À la limite je pourrais comprendre quelqu’un qui n’a pas de BBQ, qui travaille toute la journée et qui a envie d’un bon souper de les faire dans un autocuiseur (Crock-pot). Ceci est bien à la limite selon moi. Encore là, tous les goûts sont dans la nature et notre éducation reçue influence nos choix culinaires.

Allons y maintenant avec pourquoi il ne faut pas faire bouillir sa viande. J’entends mes amis cuistots arriver avec une foule de raisons. Mais je vais y aller avec quelques-unes des plus évidentes :  le goût qui reste présent dans la viande, la cuisson lente permet de faire fondre les gras internes afin d’augmenter la saveur de la viande, également de briser les fibres afin que cette dernière soit tendre. Vous aurez ainsi moins besoin de mettre de sauce pour obtenir du goût. Un peu de marinade sèche avant la cuisson, un eu de sauce dans les dernières minutes avant de servir. Oui la cuisson est un peu plus longue, mais combien plus savoureuse. Si vous trouvez le temps long durant la cuisson, ouvrez-vous une bonne bouteille et dégustez-la en attendant.

Par contre, je suis d’accord que certaines coupes de viande doivent dans une certaine mesure être cuites en bouillant. Le meilleur exemple est un bon et juteux rôti de palette de boeuf que nos grands-mères faisaient cuire pendant de longues heures pour le diner du dimanche. Encore des souvenirs d’enfance qui sont dans ma tête. Je dois vous avouer que celui que ma conjointe fait à l’occasion est tout simplement à se rouler par terre.

Donc, en résumé il est de loin préférable de ne pas faire bouillir vos viandes afin de conserver les saveurs et les jus naturels de celles-ci. Mais également, pour éviter les foudres de vos amis internautes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s